La semaine du 19 octobre

Lundi 19 octobre

Bonjour à tous et à toutes!

Dimanche j’ai fait les comptes avec Armand.Il en reste encore un peu.

Mais ça commence à sentir la fin.

Faudra que je vérifie mieux une fois revenu en France.

Et que je fasse les correctifs s'il y a besoin.

Mais là j'avoue que ce lundi matin, dés mon réveil, j'ai qu'une idée.

Aller me baigner et ça, dés 6h30 .

L'eau est excellente, de même température que l'extérieur, vers 26,28 degrés.

Le soir nous avons eu la joie de rencontrer un trés grand chanteur guitariste malgache D' Gary. Trés sympathique

agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo

Mardi 20 octobre

Et oui déjà nous sommes le 20!

Un adhérent d'AMBEOKA qui a décidé de s'installer à ANAKAO nous a gentiement invité à passer quelques jours sur la presqu'île.

Nous ne nous sommes pas faits prier et trés tôt le matin, nous partions d'IFATY, pour rejoindre TULEAR. Et de là prendre le bateau pour rejoindre ANAKAO.

Mais cette journée fut marquée de nombreux incidents.

Première panne survenue au taxi brousse,qui roulait dans un nuage de fumée d'échappement; au bout d'une dizaine de kilomètres

Nous étions trop contents de respirer autre chose que de l'air mélangé à de la fumée gazolée .

Le cardan réparé, on repart pour 500 m environ et là c'est le moyeu arrière droit qu'il faut démonter.

Nouvelle occasion de sortir la guitare et nouveaux chants sur la route de TULEAR.

On ne pourrait pas faire ça en France. Ici, on vit l'instant présent,nous nous sommes en vacances et pas vraiment concernés.

Photos, film,bref ambiance cool.

agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo

Ce qui est étonnant, c'est qu'à chaque fois ils ont les pièces de rechange. Ils attendent la panne pour réparer.

On arrive au terminus du traxi brousse à l'entrée de TULEAR, pour prendre un taxi 4L et là la police nous arrète.

Madame sort le livret de famille et je me demande bien pourquoi puisqu'elle a le passeport dans son sac.

Palabres à l'arrière du véhicule, quelques échanges de bons procédés plus tard et on repart.

Mais j'ai un mauvais pressentiment et à force d'insister, j'apprends que tous mes papiers et ma carte bleue sont perdus.

Il ne me reste plus qu'à rejoindre FIANARANTSOA et TANANARIVE.

Les jour suivants ont été passés à obtenir un laisser passer pour que les autorités de l'Aéroport me laissent rentrer en France.

Je n'avais plus ni argent, ni papiers. Pourtant, je n'étais pas vraiment inquiet.

Sacrées vacances!

Finalement j'ai pu prendre mon avion comme prévu.

Merci aux autorités malgaches qui ont tout fait pour me faciliter la vie.

agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo

Mercredi 21 octobre et les jours suivants...

Les taxi brousse de TULEAR à FIANARANTSOA a roulé à tombeau ouvert tout le long. Nous fumes contents d'arriver entiers le soir même.

Par contre celui de FIANARANTSOA à TANANARIVE roulait à 70 km/h. Le trajet fut trés long. C'était pour économiser le carburant qui est aussi cher qu'en FRANCE

Pour moi,ce fut une course contre la montre,Christine décida de rejoindre l'autre groupe.

Ils vont distribuer matériel scolaire, vêtements,savons et jouets en brousse. Dommage, nous n'y serons pas.

Mais nous avons une grande confiance en eux. Tous sont trés attachés aux enfants.

Les photos et les vidéos démontreront que la distribution fut bien faite .

agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo

Dimanche 25 octobre

Rien de spécial, j'ai profité de ce repos forcé pour "travailler" la guitare,j'en ai besoin ...

Nous voulions aussi assister à une messe,les chants ici sont somptueux, mais la messe dure 3 heures ...

J'étais trop préoccupé par mes papiers pour rester 3 heures immobile, il me fallait bouger pour me changer les idées.

agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo agrandir la photo

Association AMBEOKA 2008